Publié le 20/09/2021 16:25 - Mis à jour le 19/10/2021 09:00

Réglementation : l'évacuation d'air de la hotte en cuisine professionnelle

Brigade de cuisiniers travaillant sous une hotte centrale

La cuisine professionnelle ou grande cuisine est un local ou un groupe de locaux non isolés entre eux et comportant des appareils de remise à température et de cuisson. La puissance totale utile de ces appareils y est supérieure à 20 kW.

Les cuisines professionnelles doivent légalement être équipées de hottes, des dispositifs d’aspiration d’air, d’extraction de la chaleur, de filtration et extraction des vapeurs, dans le respect des normes incendie.

Quelles sont les différentes normes ? Quels systèmes d’évacuation d’air choisir ? Nous faisons le point sur la réglementation d’évacuation de la hotte en cuisine professionnelle.

Hotte de cuisine professionnelle : quelles sont les normes ?

La norme NF EN 16 282 régit la réglementation d’évacuation de la hotte en grande cuisine. C’est une norme AFNOR. Les normes AFNOR définissent un ensemble d’obligations applicables à de nombreux domaines d’activités, dont les normes en cuisine professionnelle. Elle est constituée de 8 textes stipulant les obligations en termes d’évacuation d’air vicié en grande cuisine.

Les cuisines professionnelles sont également concernées par l’Arrêté du 25 juin 1980 modifié par l'Arrêté du 10 octobre 2005. Ce décret porte sur diverses dispositions et vient compléter et modifier le règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP). C'est la référence en matière de norme incendie en cuisine. Enfin, les ERP doivent également respecter le Règlement Sanitaire Départemental Type ainsi que le Code du Travail complété par les arrêtés ministériels parus au Journal Officiel.

Les matériaux du système d'évacuation d'air professionnel

Toute cuisine professionnelle doit être équipée d’appareils qui aspirent l’air, les fumées et les vapeurs pour les rejeter vers l’extérieur. La hotte aspirante, au-delà du fait de filtrer les mauvaises odeurs, permet également le traitement de l’air dans les locaux professionnels. Faisons le point sur ce système de ventilation.

Vue sur système d'extraction des fumées d'une cuisine professionnelle

Quels matériaux choisir pour sa hotte professionnelle ?

Les hottes professionnelles doivent toujours être en inox d’épaisseur 10/10e mm au minimum et fournir un espace de cantonnement d’au moins 400 mm. La technique d’assemblage réalisée lors de la fabrication doit permettre une totale étanchéité à l’eau et à l’air. L’appareil doit donc posséder des sections pliées et soudées, de sorte qu’elle forme une seule pièce. Elles doivent également contenir des éléments permettant de retenir les graisses et pouvant être facilement nettoyées ou remplacées.

Enfin, les gouttières de la hotte doivent mesurer 50 mm d’épaisseur par 25 mm (retour de pli) minimum. Les hottes posées sur les plafonds dans les cuisines professionnelles, elles, doivent être en aluminium peint ou anodisé ou en inox (au moins au niveau des surfaces visibles).

Quels matériaux choisir pour les conduits d'évacuation en cuisine professionnelle ?

Les conduits d’évacuation des cuisines professionnelles permettent d’acheminer les fumées et vapeurs à l’extérieur des locaux. Ils doivent toujours être construits en matériaux classés M0 ou A2-s1, (d0 à l'intérieur de la cuisine), soit composés de matériaux métalliques. Les gaines d’extraction de l’air et conduits doivent posséder des parois coupe-feu, traversées avec un minimum de 60 minutes ou EI 60 (i o) à l'extérieur de la cuisine. Notez également que les conduits flexibles sont désormais interdits sur air rejeté et à éviter sur air fourni. Quoi qu’il en soit, l’étanchéité à l’air doit être de classe B pour l’air fourni et classe C pour l’air rejeté.

Hauteur de la hotte en cuisine de restaurant selon les normes

Le respect de la hauteur des installations compte également dans la réglementation d’évacuation de la hotte en cuisine professionnelle. Les hottes en grande cuisine doivent être placées à 65 cm au-dessus des plaques en vitrocéramique ou à induction et à 75 cm maximum au-dessus des plaques de cuisson lorsqu’elles fonctionnent au gaz. La hauteur entre le plan de cuisson et la hotte aspirante doit être de 75 cm si la cuisine est équipée d’un plan de cuisson mixte. Les hottes des cuisines isolées, elles, doivent se trouver à 60 cm des sources de chaleur.

Les règles d'entretien de son installation d'évacuation d'air en restauration

La réglementation sur l'entretien de la hotte en cuisine professionnelle

Les hottes de cuisine doivent être entretenues régulièrement (filtres à charbon actif, moteur de hotte) afin de permettre d’assurer leurs fonctions de dégraissage et d'extraction d’air. Tout système de ventilation doit être nettoyé selon la zone où il se trouve et la pollution de l'air y étant rejetée. Le pilotage des cycles de nettoyage doit être possible, de même que la maintenance des appareils doit pouvoir être effectuée sans outils spéciaux. Cela fait partie des bonnes pratiques en matière de respect des règles d'hygiène en restauration collective et professionnelle.

La réglementation sur l'entretien des conduits d'évacuation de cuisine professionnelle

Les conduits d’évacuation doivent être vérifiés par un professionnel et ramonés une fois par an. Les dispositifs d’entrée et de sortie de l’air, eux, doivent être nettoyés au moins une fois tous les 6 mois.

Vous connaissez maintenant la réglementation d’évacuation de la hotte en cuisine professionnelle concernant les hottes aspirantes et systèmes de ventilation. Pensez à bien choisir votre type de hotte, à l’installer à la bonne hauteur et à les entretenir régulièrement. Sachez également que tout ERP doit également être équipé de VMC, permettant de renouveler l’air à l’intérieur des pièces de façon permanente.

 

 

Notre newsletter : Découvrez nos actus, salons, nouveautés, nos meilleures offres...    Je m'inscris