www.nelinkia.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible (En savoir plus). En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.
Publié le 26/08/2020 10:53 - Mis à jour le 08/10/2020 09:07

Comment poser du lambris PVC au plafond ?

Rapide et simple à installer, résistant et parfaitement étanche, le lambris PVC est de plus en plus plébiscité pour les travaux de rénovation de pièces d’eau, de cuisines ou des locaux professionnels du secteur agroalimentaire.

Pourquoi opter pour du lambris PVC sur un plafond

S'il existe plusieurs solutions pour habiller un plafond et camoufler des panneaux isolants ou un réseau de tuyauteries, comme d’anciennes dalles de plafond en bois ou des plaques de plâtre, le lambris en PVC reste l'option la plus appréciée pour sa haute résistance à l’humidité et aux écarts thermiques. En effet, le PVC est un matériau imputrescible et hydrofuge. Son système d'emboîtement par feuillure garantit une parfaite étanchéité. Il convient donc dans l'habitat d'un particulier pour une salle de bain, mais également dans les couloirs, la chambre à coucher, le dressing ou encore la buanderie. 

Système de feuillure d'un lambris PVC blanc

Longtemps cantonné aux pièces humides, le lambris PVC décliné en différents design modernes s'adapte désormais à tous les styles d'intérieur. Par ailleurs, ce matériau étanche répond aux normes d'hygiène strictes qui doivent être respectées dans la restauration et les commerces alimentaires. Il est donc recommandé pour tout type d'établissement ou magasin soumis à des contraintes d'hygiène comme les brasseries, boulangeries, cafétérias et restaurants, cuisines professionnelles, laboratoires, débits de boissons, etc. Ce matériau présente également un classement de réaction au feu M1 pour établissement recevant du public (ERP).

Lame lambris PVC alvéolaire blanc pour plafond

Ses parois lisses et étanches en font également un matériau facile à nettoyer. Très utilisé pour rénover les intérieurs, il est une solution plus économique que les autres revêtements pour plafond, pour une même qualité. Il ne nécessite pas non plus d'entretien particulier. Par ailleurs, si le lambris plein en PVC est, lui, destiné à recouvrir les murs, il est possible d'opter pour un plafond en PVC alvéolé, plus léger et facile à mettre en place.

La pose de lambris PVC en fonction du type de plafond

Le lambris PVC est apprécié pour sa simplicité de pose. Un seul opérateur suffit pour monter les plaques. De plus, aucune étape de finition n'est à prévoir : sans peinture, le revêtement est directement opérationnel. La mise en place du lambris dépend cependant des caractéristiques du support.

Personne posant du lambris PVC au plafond

Sur un plafond plan et régulier

Si le plafond présente une surface plane et régulière, il est possible de poser le lambris PVC directement sur le support. La fixation par vis est de loin la plus solide, plutôt que l'agrafage ou le collage. La fixation mécanique est à privilégier pour éviter le travail des lames et surtout l'odeur de la colle. De plus, les feuillures des lambris peuvent être trop épaisses et ne pas permettre le système de fixation par agrafes.

En revanche, pour assurer une bonne circulation de l'air entre le plafond et le lambris, il est recommandé d'opter plutôt pour une pose sur tasseaux ou une ossature à suspensions métalliques.

Sur un plafond irrégulier

Il faudra poser des lambourdes sur une surface légèrement irrégulière pour préparer la fixation du lambris. Les tasseaux viendront se fixer de manière mécanique sur le support afin d'absorber ses irrégularités. L'ossature garantit ainsi un ajustement optimal des points de contact afin d’assurer un bon alignement des lames de lambris.

Autre possibilité : pour masquer un plafond existant abîmé ou très irrégulier, des solives disgracieuses, ou encore cacher des installations électriques, il suffit d'installer un faux plafond sur une structure métallique. Cette option d'habillage présente des atouts esthétiques : cela permet de baisser la hauteur de plafond dans une pièce trop haute et d'intégrer des éclairages. Mais le faux plafond permet aussi d'apporter une isolation acoustique et thermique non négligeable. Avant de placer les lames de lambris en PVC, il convient alors de fixer des cornières de rives tout autour de votre pièce afin de délimiter la hauteur finale du faux plafond. On installe les profilés porteurs, puis on clipse les entretoises perpendiculairement aux profilés porteurs. Par souci de simplicité, il est également possible de fixer perpendiculairement les lames de lambris sur un système porteur afin d’éviter l’aménagement d’une structure « classique » de faux plafond.

Pour quel sens de pose opter pour un plafond ?

De même que pour la pose de lambris PVC sur des murs, la pose d'un lambris au plafond peut se faire dans le sens de la longueur ou de la largeur. Tout dépend de l'architecture de la pièce et du revêtement mural. Par souci esthétique, il est recommandé de préférer une pose dans le sens de la longueur de la pièce si un lambris mural a été posé avec les lames à l'horizontale. De même, on privilégie une pose dans le sens de la largeur de la pièce au plafond si le lambris mural a été posé avec les lames verticales. Notez qu'une pose dans la longueur dans une pièce en enfilade étirera les perspectives, alors qu'une pose dans la largeur donnera plutôt une impression de grandeur.

Pour les locaux agroalimentaires, il est impératif d'avoir un plafond parfaitement étanche. Aussi, si la longueur des lames de lambris – 3 mètres en moyenne – ne suffit pas, il faudra parfaire les finitions en utilisant des profilés couvre-joint afin de conserver une étanchéité optimale.

Autres articles sur la même thématique
Notre newsletter : Découvrez nos actus, salons, nouveautés, nos meilleures offres...   Je m'inscris