www.nelinkia.com utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible (En savoir plus). En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.
Publié le 27/02/2020 14:58 - Mis à jour le 28/07/2020 12:03

Bien choisir son faux plafond : les différents types

À la fois esthétique et pratique, le faux plafond présente de nombreux avantages puisqu’il permet de renforcer l'isolation thermique et phonique d'une pièce ou encore de camoufler des câbles et réseaux de tuyauterie. Mais il n'est pas toujours évident de s'y retrouver parmi la large gamme de faux plafonds. Voici quelques conseils avant d'opérer l'aménagement d'un habitat ou d'un local commercial.

Qu'est-ce qu'un faux plafond et quels sont les avantages ?

Généralement, le faux plafond est associé à un accessoire ornemental puisqu'il permet de masquer un plafond existant abîmé ou des solives disgracieuses. Pourtant, le faux plafond offre un double avantage. Il offre en effet un atout décoratif en venant cacher les défauts d'une structure d'origine comme une charpente vieillissante ou un réseau de câbles électriques ou des tuyaux inesthétiques. Il permet également de réduire la hauteur d’une pièce, permettant ainsi un meilleur éclairage et une décoration plus cosy. Il est en effet possible d'intégrer des luminaires leds ou des spots encastrables directement dans le faux plafond pour un style chaleureux.

Mais le faux plafond présente également une utilité purement pratique. Dans les pièces de vie dotées d'une certaine hauteur de plafond, il permet d’isoler des parois froides et réaliser des économies de chauffage conséquentes. Le sous-plafond vient non seulement camoufler les rouleaux de laine de verre ou autre isolant, mais offre lui-même la possibilité d'améliorer l'isolation. Enfin, cet habillage supplémentaire permet d'isoler du bruit. Ce plus dans l'isolation acoustique est essentiel dans un habitat collectif ou pour un commerce qui exige de la tranquillité. Simple à poser, très résistant aux chocs et très facilement lavable, le faux plafond se présente comme un atout astucieux lors d'une rénovation.

Les différents types de faux plafonds

Le faux plafond fixe ou tendu

Réalisation d'un faux plafond tendu par Nelinkia

Souvent composé d'une toile de matière plastique appelée « velum » tendue entre les murs, ce type de plafond convient parfaitement aux intérieurs contemporains. S'il vient habiller avec chic une habitation, l'installation des toiles reste une épreuve délicate.

Le faux plafond suspendu

Structure métallique pour l'installation d'un faux plafond dans une cuisine professionnelle

Ce modèle est généralement accroché à une structure métallique légère faite de rails et de suspentes. Ce faux plafond est constitué de divers matériaux comme les briques à plafond en terre cuite ou céramique, les plaques de plâtre, les lames de bois ou de lambris. Adapté aux projets de rénovation, ce modèle en suspension permet d'aménager une pièce pour cacher les matériaux isolants.

Les différents matériaux disponibles pour votre faux plafond

  • Faux plafond en dalles

Ce faux plafond démontable est constitué de plaques d'une dimension standard en polystyrène ou polyuréthane très légères et malléables, mais aussi faciles à poser.

  • Faux plafond en métal

Très résistants, les faux plafonds en métal s’adaptent aux intérieurs modernes d’un design épuré. S'ils offrent une excellente isolation, ils restent coûteux à l'achat.

  • Faux plafond en lambris

Cette solution offre un bon compromis lors des projets d'aménagement. À la fois économique et pratique, les lambris en PVC ou en bois constituent des matériaux neutres, faciles à assortir.

  • Faux plafond en plâtre

Le plâtre est un matériau à très haut potentiel isolant qui présente de belles finitions. Il peut par ailleurs être hydrofugé et ignifugé. Les plaques de plâtre BA13 sont généralement proposées avec des bords arrondis et une épaisseur de 12,5 millimètres. Ce faux plafond exige cependant un certain temps d'installation. Ces plaques ont le défaut de se déformer assez vite et doivent donc rester dans un environnement peu humide.

  • Faux plafond en PVC
Dalles PVC pour la réalisation d'un faux plafond dans une cuisine professionnelle

Les dalles de faux plafond en PVC sont extrêmement résistantes car hydrophobes, imputrescibles, inaltérables. Ce type de faux plafond présente la capacité de résister aux chocs, à l'humidité, aux produits d'entretien et offre une bonne isolation phonique et thermique. Pour la pose d'un faux plafond en PVC, les profils généralement conçus en acier galvanisé sont fixés sur les suspentes. Ils dessinent un quadrillage sur lequel viennent s'emboîter les plaques. Si son coût est des plus avantageux, il apporte également une touche décorative contemporaine, puisqu'il se décline en une grande variété de couleurs. Ce type de faux plafond est idéal pour la rénovation de plafonds existants sans modification de la structure ou pour la construction neuve de locaux à vocation alimentaires comme les cuisines professionnelles, les cafétérias, brasseries, boulangeries, pâtisseries ou restaurants.

Enfin pour recouvrir un plafond parfaitement plat, sans défaut et peu exposé aux chocs, le revêtement plafond en PVC présente de nombreux avantages. Il est à la fois robuste, facile d’entretien et accepte même les finitions personnalisées puisqu’il supporte très bien la peinture acrylique. Ce matériau est résistant au feu, aux champignons et moisissures, il est étanche et imputrescible et garantit une belle durée de vie.

Autres articles sur la même thématique
Notre newsletter : Découvrez nos actus, salons, nouveautés, nos meilleures offres...   Je m'inscris