Publié le 07/07/2021 10:32 - Mis à jour le 04/08/2021 15:45

Mur humide : identification, isolation et protection

Qu’est-ce qu’un mur humide ? Ce terme peut vouloir dire deux choses. Il peut s’agir d’un mur soumis à de l’humidité ou des infiltrations d’eau ou plus simplement d’un mur soumis à des projections d’eau.

Dans le premier cas il s’agira d’identifier puis de traiter les causes de cette humidité pour ensuite isoler un mur humide grâce à la réalisation de travaux pour le protéger de l’humidité. Les causes sont souvent internes (plomberie, infiltrations d’eau, etc.). Il sera possible d’envisager d’habiller un mur humide en effectuant une simili-isolation afin de séparer la pièce de la source d’humidité.

Dans le second cas, habiller un mur humide revient à protéger un mur soumis à des projections d’eau fréquentes. C’est indispensable dans les pièces comme la salle de bain, mais aussi dans les cuisines de restaurant ou dans les locaux agroalimentaires.

Dans cet article, nous vous expliquons comment déterminer si un mur est humide et les raisons de cette humidité, comment le traiter et l’isoler et enfin comment habiller un mur soumis à des projections d’eau.

Comment savoir si son mur est humide ?

Voyons comment savoir si un mur est soumis aux infiltrations d’eau ou à l’humidité.

La première étape avant d’envisager des travaux est de repérer l’origine des problèmes d'humidité.

Quelles sont les sources d'un mur humide ?

Trouver les causes de l’humidité n’est pas toujours évident. Voici les causes les plus fréquentes :

  • Une mauvaise ventilation ou une ventilation insuffisante : l’absence de système de ventilation, comme une VMC, dans une pièce peut causer de la condensation, donc de l’humidité.
  • Un mauvais drainage, des remontées capillaires ou un problème de toiture : dans ce cas, l’eau contenue dans le sol remonte à travers les murs par capillarité ou s’infiltre dans le mur par la toiture. On parle alors d’infiltrations d’eau, un facteur qui augmente considérablement l’humidité dans les murs.
  • Des infiltrations d'eau par façade : des murs en mauvais état peuvent laisser l’eau pénétrer par la façade. C’est notamment le cas lorsque les murs sont fissurés ou que les joints sont abîmés.
  • Des ponts thermiques : un défaut d’isolation peut provoquer la formation de condensation sur les parois.
  • La constitution du mur : certains matériaux sont poreux et laissent pénétrer l’eau facilement dans les murs.
  • Des joints défaillants autour d’une baignoire ou d’une douche, etc.

Comment se manifeste l'humidité sur un mur ?

L’humidité d’un mur se manifeste de différentes manières, en fonction de l’origine de l’humidité :

  • de la condensation ;
  • des moisissures, des taches sombres, des champignons, de mauvaises odeurs ;
  • du plâtre abîmé ;
  • des murs froids au toucher ;
  • le pourrissement des boiseries ;
  • la présence d’humidité ascensionnelle (ou humidité capillaire) : difficile à diagnostiquer, elle est le résultat des infiltrations par capillarité de l’eau contenue dans le sol. Le mur peut absorber plus ou moins d’eau en fonction de plusieurs facteurs (nature des matériaux, teneur du sol en eau, épaisseur du mur, teneur en sel du mur, etc.).

Comment isoler un mur humide ?

Vous connaissez maintenant les causes des murs humides et savez comment identifier la présence d’humidité. Comment traiter un mur humide ? Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Isoler un mur humide à cause de remontées capillaires ou d'infiltrations

  • Poser un drain : ce système consiste à collecter puis évacuer des eaux afin de protéger les parties enterrées d’un bâtiment contre les venues d’eau. Une étude du terrain du terrain est indispensable afin de connaître la solution de drainage adéquate.
  • Injecter de la résine hygrophobe pour assécher les murs. Cette technique permet de lutter contre les murs humides et les remontées capillaires en créant une barrière étanche à la base des murs.
  • Une fois le mur humide assaini, poser une membrane hydro-régulante permettant d’améliorer l’étanchéité à l’air et ainsi obtenir une meilleure perméabilité à la vapeur d’eau. Il existe différents types de matériaux pour ces membranes tels que le verre cellulaire, le polyuréthane, le polystyrène extrudé ou encore le liège. Une fois cette membrane fixée directement sur la face intérieure du mur et correctement collée au niveau des jonctions ou des angles, elle pourra être recouverte de l’isolant suivi du placoplâtre ou d’un lambris PVC mural par exemple.

Traiter un mur humide résultant d’une mauvaise ventilation

La condensation peut indiquer un problème d’isolation mais aussi de ventilation. Nous vous conseillons donc de mettre en place un système de ventilation ou d’augmenter le débit de vos VMC. Vous pouvez également augmenter le débit de ventilation naturelle en créant une ouverture directe vers l’extérieur, comme une fenêtre.

Isoler dans l’urgence une pièce humide

Il est tout à fait possible d’envisageable de recourir à l’utilisation de plaques PVC afin de séparer une pièce de la source d’humidité. La pièce pourra donc être assainie en recevant de l’air « propre » tout en permettant la réalisation de travaux visant à supprimer les causes d’humidité et d’assécher les murs du côté non recouvert par les plaques.

Avec quoi habiller un mur soumis à des projections de liquide ?

Nous parlons ici d’un mur qui n’est pas infiltré, mais soumis à des projections d’eau régulières. Les solutions dont nous allons vous parler concernent donc les salles d’eau, les murs de douche ou d’une baignoire, les pièces lavées à grandes eaux ou encore les laboratoires de fabrication, cuisines professionnelles ou locaux agroalimentaires.

Habiller un mur humide avec un carrelage

Première solution : habiller vos murs humides avec du carrelage. Facile à entretenir, ce revêtement mural est toutefois fastidieux à poser et coûteux au mètre carré. Il offre en revanche de nombreuses possibilités de personnalisation. C’est une bonne solution pour les particuliers et les pièces de taille modeste.

Habiller un mur humide avec des plaques PVC ou du lambris PVC

Crédence de cuisine sur un mur humide en plaque PVC

Voici les différentes possibilités pour habiller les murs et plafonds humides. Le PVC mural et le lambris en PVC pour mur et plafond répondent particulièrement aux contraintes subies par les murs des locaux professionnels alimentaires (hôtellerie, restauration), car ils répondent aux règles d’hygiène imposées dans ce secteur. On peut les utiliser dans les bâtiments privés comme dans les locaux professionnels, car ils s’incorporent aussi bien aux salles de bain, aux cuisines, qu’aux pièces destinées à la santé, aux magasins ou aux chambres froides.

  • Pour les murs : on utilise des plaques de PVC ou du lambris en PVC. Le lambris présente l’avantage de posséder un système d’emboîtage par feuillures qui offre une étanchéité parfaite.
  • Pour les plafonds : on privilégie les plaques légères et de faible épaisseur ou le lambris PVC alvéolaire particulièrement judicieux pour recouvrir les plafonds. Ce dernier est en effet plus léger que le lambris mural plein.

Les plaques PVC et le lambris PVC présentent de nombreux avantages. Plus rapides à poser que le carrelage et ne nécessitant pas de compétence particulière lors de leur mise en œuvre, ils sont également moins coûteux. Les découpes sont aussi plus simples à réaliser que sur du carrelage.

Notre newsletter : Découvrez nos actus, salons, nouveautés, nos meilleures offres...    Je m'inscris